Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /datas/vol3/w4a158830/var/www/papillonsblancs86.org/htdocs/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 4773
Campagne Unapei pour la journée nationale des aidants

“Le 6 octobre a lieu la journée nationale des aidants. Chaque jour, les aidants familiaux d’un million de personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif (personnes avec déficience intellectuelle, avec troubles du spectre autistique,troubles du comportement ou troubles psychiques ou en situation de polyhandicap)exercent une multitude de fonctions.

La journée nationale des aidants est l’occasion de rappeler que la vie des aidants familiaux des personnes en situation de handicap est, aujourd’hui, mise à rude épreuve. Si ces derniers continuent d’accompagner, sans relâche, leur proche, beaucoup d’entre eux souffrent d’isolement et d’épuisement.

Il n’existe pas d’aidants types. Les rôles endossés par l’aidant dépendent des besoins du proche, de son handicap et de l’accompagnement par des professionnels dont il bénéficie au quotidien.Le rôle«d’aidant» de personne en situation de handicap intellectuel et cognitif apparait, très souvent,à la naissance de l’enfant et impacte fortement toute la vie de l’aidant familial, tout au long de son existence. Du jour au lendemain, l’aidant familial,très souvent la mère,va devoir multiplier les tâches et revêtir différentes casquettes au sein d’une même journée faute d’accompagnement adapté pour son enfant : aide-soignant, infirmier, secrétaire administrative, enseignant-spécialisé, chauffeur-taxi, diététicien, psychologue, orthophoniste, veilleur de nuit. Ce sont trop souvent des rôles subis pour combler le manque d’accompagnements dont devrait disposer le proche en situation de handicap, quel que soit son âge.Tous les pans de la vie de l’aidant familial sont impactés. Ce dernier par manque de temps, de flexibilité de la société, de moyens humains et financiers va mettre de côté sa vie professionnelle, ses projets familiaux, son suivi médical, ses activités sociales et de loisirs, son équilibre financier.

La qualité de vie des aidants étant intrinsèquement liée à la situation de leur proche en situation de handicap, l’Unapei demande aux pouvoirs publics de mettre en œuvre, et ce dans les plus brefs délais, un accompagnement global, coordonné, de qualité et adapté aux besoins et aux singularités de chaque personne en situation de handicap. La mise en œuvre d’un accompagnement réalisé par des professionnels constitue la seule véritable réponse durable pour permettre aux aidants d’être avant tout des parents

Cette réponse passe avant tout par des accompagnements professionnels «disponibles» et de qualité lors de la petite enfance, à l’école, au travail, mais également par un accès à un logement de son choix, à une vie sociale,à l’information et par la capacité de l’ensemble des acteurs à inclure effectivement ces personnes dans la société.La solidarité familiale ne doit pas pallier les manquements de la société et de la solidarité nationale. “

Vous pouvez visualiser ICI le film de campagne de l’Unapei.